Les choses inutiles dans lesquelles je ne dépense plus mon argent…

…. et pour lesquelles il faut travailler plus… alors que ce sont des choses… inutiles.

Bon je précise tout de suite, la liste des choses inutiles qui va suivre est une liste personnelle des choses que JE considère comme étant inutiles, dans MA situation, avec MES priorités, et MA façon de vivre. Selon son emploi, son entourage, son lieu de vie, etc…, une chose inutile dans une situation de vie peut être ou sembler indispensable dans une autre. Donc voici une liste de ce que pour quoi je ne dépense plus ou de moins en moins :

*LE COIFFEUR (pour toute la famille) : mon fils de 5 ans n’a jamais mis les pieds chez le coiffeur, c’est moi qui lui coupe les cheveux (et je n’ai pas la moindre formation de coiffeuse) et non, je ne lui rase pas la tête avec la tondeuse, je lui fais une vrai coupe avec dégradé et tout ! Bon, j’avoue au début, c’était pas terrible terrible, y’avait des « trous » et des « escaliers » mais rien de catastrophique non plus et maintenant j’ai bien pris le coup de main, je me suis faite à sa nature de cheveux difficile (cheveux très lisse et raide comme des baguettes) et j’ai mes propres trucs. Et non, personne ne se dit oh le pauvre petit, t’as vu à quoi il ressemble, ses parents sont tellement pauvres qu’ils ne l’emmènent pas chez le coiffeur, c’est sa maman qui lui coupe les cheveux !

Je coupe également les cheveux de mon mari depuis plus de 10 ans, mais bon il a une nature de cheveux tellement facile à couper (cheveux épais et légèrement ondulés) que même avec 40° de fièvre, une main dans le plâtre et un ciseau de cuisine, ça rend bien ! (sur des cheveux bouclés ou ondulés, on ne voit pas les petits ratés, alors que sur des cheveux raides, ça ne pardonne pas !).

Pour moi, c’est un peu plus compliqué, je suis une FILLE et succombe parfois à l’envie de passer chez le coiffeur…. une fois tous les 3 à 5 ans en moyenne ! La plupart du temps, mon mari me coupe les pointes de temps en temps et je me coupe seule la frange/mèche et un dégradé sur le contour du visage. Alors c’est vrai, je n’ai pas une coupe sophistiquée, à la pointe de la tendance, ou « qui met parfaitement mon visage en valeur ». C’est très simple et basique. Mais franchement, est-ce qu’on a vraiment besoin d’une coupe sophistiquée pour être heureux ?

Si vous voulez vous lancer dans la coupe de cheveux maison, vous pouvez trouver des dizaines (centaines, milliers, peut-être) de tutos sur le net.

 

SAM_1364.JPG

*on reste dans le cheveu. LES COLORATIONS CAPILLAIRES (évidemment je parle de celles qu’on fait pour être à la mode, ou parce qu’on pense que ça nous va mieux, je ne parle pas de celles qu’on fait parce qu’on a des cheveux blancs à 40 ans, quoique ça peut se discuter aussi. Voir l’article de petites astuces entre filles si le sujet vous intéresse.).

Fini le temps perdu à choisir quelle couleur m’irait le mieux et ensuite à me l’appliquer. Finis les produits ultra chimiques sur mon cuir chevelu et inhalés par mon système respiratoire. Et des économies…

On peut même se débarrasser de la serviette « spécial coloration » toute tachée qu’on n’utilisait qu’à cet effet pour ne pas en salir d’autre (#désemcombrement/minimalisme).  Le naturel, y’a rien de mieux !

 

*LE SAVON/SHAMPOING SPECIAL BEBE OU ENFANT. Un simple savon de Marseille ou d’alep, voire un savon 100 % naturel saponifié à froid sera bien meilleur pour la peau de votre enfant et il peut être utilisé par toute la famille.

Personnellement, je lave mon fils (corps et cheveux) avec un pain de savon d’alep depuis qu’il a 1 an, après avoir utilisé un savon spécial bébé de parapharmacie bien chimique, pensant que c’était mieux, voire indispensable.  Il présentait rougeurs, plaques de sécheresse et son cuir chevelu était recouvert de croûtes de lait. En passant au savon d’alep, dès les premiers lavages ces petits soucis se sont en partie ou totalement résorbés. Et un produit de moins sur le bord de ma baignoire !

SAM_1361.JPG

 

*LE CHAUFFAGE. Chauffer son intérieur à 20°c  voire plus, quelle perte d’argent ! Chez nous, nous ne chauffons pas à plus de 16°c l’hiver, et grâce à quelques astuces de bon sens, nous n’avons pas froid (l’indispensable étant simplement de bien s’habiller).

Au-delà des ENORMES économies réalisées, cela a eu un impact sur notre santé : beaucoup moins de maladies ORL pour mon mari qui était abonné aux grippes, angines, trachéites, à longueur d’hiver, et moins de rougeurs pour moi et ma peau très sensible malmenée par des températures faisant le grand écart et les effets desséchants du chauffage.

De plus, je trouve bien plus pratique de n’avoir à enlever que manteau et écharpe en arrivant chez soi, et de pouvoir continuer ses activités intérieures sans mourir de chaud ou à l’inverse d’ avoir froid à l’extérieur parce qu’on ne s’est pas assez vêtu pour cause d’intérieur trop chauffé. Difficile de savoir comment s’habiller quand on passe de -5°c à 25°c, surtout si c’est plusieurs fois dans la journée ! Avec une température intérieure de 15-16°c, sous-vêtements thermolactyls et gilets en laine sont les bienvenus et ils vous tiendront bien chauds dès que vous mettrez le nez dehors.

SAM_1354.JPG

 

Voilà les petites choses dont je voulais vous parlez, dîtes-moi en commentaire si cela est pour vous inconcevable de vous passer de l’une de ces choses, ou au contraire si vous allez plus loin encore…  S’il-vous-plaît, partagez vos réflexions !

 

 

 

 

 

Publicités

8 commentaires

  1. Bonjour/ Bonsoir ! Alors…. joli blog, articles » efficaces » ( bon, le terme n’est pas joli joli mais je veux dire par là qu’ils sont simples, lisibles , bien menés avec un contenu pertinent et Intelligent ) mise en page très sympa , esthétisme… Le tout est donc vraiment agréable !
    De mon côté cheveux trèèèès frisés, densité impressionnante, indomptables ! Toujours attachés donc case coiffeur décochée ( bon…. 1 fois par an va t’on dire ) , je coupe les pointes et basta, si maladresse en effet cela ne se voit pas !!! Bicolorité en cours ( marre des reprises racines toutes les 3 semaines et des couleurs qui virent ) , le plus dur est passé, ouf, et je suis contente de pouvoir dire  » à bas les idées reçues et convenues  » sur les cheveux frisés gris/blanc, mi longs et toujours portés en chignon de plus : oulla l’allure mémérisante de ce combo pourrait-on penser , et bien même pas me semble t’il !!! J’ai décidé que ce serait mon côté classe à moi , rire, je dois juste réajuster ma garde-robe ( je tâtonne encore .. )
    Là où je coince c’est…le chauffage ! Arghhhh, je voudrais, je voudrais vraiment mais je ne peux pas….une vraie souffrance que ces mois d’hiver, mon corps refuse, se replie, se ratatine, se roidit, le froid me paralyse… je ne peux pas !!!! Multiples couches de vêtements pourtant , dedans, dehors….je ne peux pas !!!
    Sinon pour les enfants, savon saponifié à froid, shampoing bio ( le moins souvent possible , tous les 15 jours environ ) – qui sert aussi à faire mousser l’eau du bain à l’occasion – le plus souvent nettoyage et shampooignage à l’eau tout simplement….ils sont propres et sentent bon mes loupiots, si si ! Ah oui quand même, rituel du pshitt à l’eau florale – camomille, fleur d’oranger, lavande….
    Voilà pour moi !
    Encouragement pour votre blog !

    J'aime

  2. Supers conseils, chez nous, on va chez le coiffeur mais tous les 2 ou 3 mois, ce n’est pas ça qui ruine notre budget. Par contre, comme toi on se lave au savon d’alep, on n’achète plus de produits ménagers toxiques (ou alors en cas d’urgence) et on ne sort plus trop au restaurant (on préfère en faire un meilleur et un peu plus cher mais moins souvent). Depuis qu’on s’évertue à faire nous mêmes à manger, on a réalisé d’importantes économies de courses, même en allant au magasin bio. C’est le plus gros poste de dépenses chez nous, et avec un peu d’organisation et d’huile de coude, notre compte en banque se porte beaucoup mieux !

    J'aime

  3. je me coupe tres souvent les cheveux toute seule et personne ne m’a encore dit que c’etait une catastrophe ^^ pour le chauffage par contre je ne suis pas encore prête a passer le cape, et je ne chauffe qu’a 19- 20 par soucis d’économies aussi :/ je suis réellement trop frileuse, meme en pyjama « pilou pilou » j’ai froid !!!

    J'aime

    1. Ah, ah, ah !!! Pour moi aussi ce n’était pas très facile de supporter le froid les premières années, mais j’ai fini par m’y faire et trouver quelques techniques, comme me glisser sous la couette quand je ne fais pas quelque chose d’actif ( comme lire, ou surfer sur internet ) ! Mais j’avoue qu’il faut être motivé quand même ( ou ne pas avoir le choix ) ! Merci de ton commentaire !

      Aimé par 1 personne

  4. Bonjour , je découvre ton blog, et je le trouve super intéressant, étant donné que je suis minimaliste depuis une n’a et demi environ , pour ma part je ne vais pas chez le coiffeur je coupe moi-même mes pointes . Mes enfants vont chez le coiffeur tous les deux mois . Niveau chauffage cet hiver on a réduit de moitié notre consommation, on chauffait à 17 degrés pas plus et ça allait très bien . Bises

    J'aime

    1. Merci ! Ah enfin une copine de chauffage ! Oui, on peut survivre l’hiver à moins de 22°c ! Et même bien en-dessous des 20°c ! Quand je dis autour de moi que je chauffe à environ 16°c l’hiver, je ne vois que des visages en état de choc mêlé d’incompréhension, voire d’incrédulité ! Est-ce que c’est pareil pour toi ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s